lundi 2 mai 2016

« La vie rêvée d'Eve » Anna Carey

- Titre : La vie rêvée d'Eve
- Tome 1 : La Fuite
- Auteure : Anna Carey
- Maison d'éditions : Pocket Jeunesse
- Genres : Romance/Post-apocalyptique/Dystopie
- Date de parution : 4 juin 2015
- Nombre de pages : 256
- Ma note : ★★★★☆

« Une héroïne révoltée contre son destin qui va devoir lutter contre son propre père... »


USA 2032. Seize ans après qu'un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés. Ève, 18 ans, n'a jamais quitté l'enceinte de son école. Elle pense qu'un avenir radieux l'attend, jusqu'à ce qu'elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté. Horrifiée, Ève s'enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient. Jusqu'au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance... puis son cœur. Mais dans ce monde ravagé, l'amour est un luxe qu'Ève ne peut se permettre. Sauf à le payer très cher.
 
#Lavierêvéedeve


 
 
{ Je remercie beaucoup Lecteurs.com et les éditions Pocket Jeunesse pour ce superbe partenariat } 
 
---
 
● ☆ Avant-propos :   Je n'ai pas entendu énormément parlé de ce livre, et pourtant, il devrait être plus connu ! Il s'agit d'une superbe dystopie, mêlant parallèlement à elle un début de romance, quoique, un peu plus présente vers la fin du roman. Cela faisait pas mal de temps que je ne m'étais pas plongé dans un style pareil de littérature, et je dois vous dire que ça m'avait bien manqué. Cependant, on retrouve un envers de décor classique d'une dystopie, en outre : un univers décimé par la peste, un système social cachant la vérité à son peuple en inventant une vie plus que paradisiaque et en leur plombant le cerveau de mensonges, des héros ravagés par cette maladie et une survie à vous en glacer le sang. Eh bien, malgré tous ces arguments, j'ai réussi à adoré ce roman, qui pour moi est extrêmement bien exploité et dont les rebondissements et faits sont bien plaisants. Quant à la romance, elle est bien dosée et n'encombre pas l'action ainsi que la survie, un point qui est tout à fait remarquable !
 
● ☆ Mon synopsis :  Nous suivons donc Eve, une jeune femme orpheline âgée de dix-huit ans vivant dans un univers où les peuplades ont été détruites par la peste ; les femmes et les hommes vivent séparés. On a toujours enseigné à Eve et ses camarades, à l'Ecole, que les hommes sont objets de dangers. La directrice leur a toujours affirmé que les diplômées auront un avenir radieux et seront enfin libres à la Cité des Sables. Ève ne rêve que de son avenir bien mérité par un long cursus, pour fêter cela, une fête a été organisée la veille de la remise des diplômes. Bizarrement, Arden, une des filles de l'Ecole ne profite pas de cette occasion, elle sort en douce de la salle et va traverser le lac alors qu'aucune d'elles ne sait nager, pour rejoindre le fameux et grand bâtiment des Diplômées, qui est interdit d'accès aux autres demoiselles. Eve décide alors de voir ce qu'elle prépare mais ce qu'elle découvre alors par une des fenêtres de l'immeuble va bouleverser tout son avenir. Les filles dont elle rêvait au plus haut point de ressembler ainsi qu'une de ses anciennes amies sont toutes clouées sur des horribles lits, et ont le ventre gonflé, allant presque jusqu'à éclater, marquant l'arrivée d'un nouveau-né. Eve n'en croit pas ses yeux et tout son vécu défile sous ses yeux. Les personnes en qui elle avait le plus confiance lui auraient-elle menti ? Autre chose qui l'effraie encore plus : elle est destinée à mettre au monde les enfants du Roi car elle a été choisie de part son intelligence et sa beauté ; voilà à quoi lui a servi ses années d'études sans relâches... Elle décide alors de s'enfuir avec Arden et de survivre en dehors de la Zone, à ses risques et périls. Jusqu'au jour où elle rencontre un autre rebelle, prénommé Caleb. Des sentiments s'installeront petit à petit entre eux. Pour Eve, tout ceci est nouveau et si étrange. Réussira-t-elle à survivre alors qu'elle est pourchassée par l'armée Royale ?...
 
● ☆ Mon avis :  Ce premier opus recèle de merveilleuses choses, telles qu'un univers travaillé ainsi qu'une idée de base qui m'a bien plu, des personnages principaux mais également secondaires présents et creusés et des situations fortes en émotions et enrichies en actions ; on ne peut guère s'ennuyer un instant ! Le récit est bien approfondie et au potentiel remarquable et important. Un style d'écriture particulier mais prenant, aux qualités plus qu'intéressantes, ce qui occasionne au lecteur une plus grande facilité d'assimilation dès le début pour ce roman post-apocalyptique. Le suspense est maintenu jusqu'à la fin du roman et nous tient inlassablement en haleine ! J'ai beaucoup apprécié Eve, même si par moments ses comportements étaient loin d'être vraisemblable, voir presque impensable. Parlons de son opposé Arden ; rebelle, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, qui se bat pour ses envies et qui ne baisse éperdument pas les bras. C'est tout ce que j'aime chez une héroïne. Globalement, j'aime les forts caractères. S'en suit alors Caleb, un jeune homme dont la personnalité m'a bien plu car contrairement à l'idée que se faisait Eve des hommes, il est doux et attentionné. Bien sûr, quand il faut se protéger, il change du tac au tac, mais ce n'est pas pour autant qu'il m'a déplu.
Ce fut une agréable lecture, pas hors du commun, mais justement, il suffit amplement à faire évader le lecteur. Si vous êtes passionnés d'univers post-apocalyptique, ajoutant à la pate une mignonne romance qui adoucira le tout, cette œuvre est faite pour vous !
 
-
 
« Une intrigue insoutenable qui tient la route. Trois personnages principaux en quête de liberté.  Un univers où l'amour est si luxueux que si vous commencez à en ressentir de trop, vous vous brulerez le cœur... »

Citations extraites du roman :
 
 
☆  << L'amour était la seule force capable de tenir la mort en échec. >>
 
---
 
<< Une fois, j'avais lu dans un des livres datant d'avant la peste qu'aimer, c'est être témoin. C'est assister à la vie de l'autre, être simplement là pour dire : Ta vie vaut la peine d'être regardée.  >>
 
---
 
<< Je me relevai tant bien que mal et me dirigeai vers la rive. La nuit était plus noire, l'air plus frais et le lac bien plus immense que tout à l'heure. Pourtant, je ne me retournai pas. Je devais fuir ce bâtiment, cette salle, ces filles aux yeux morts.
Je devais m'échapper.  >>
 
---

 
En savoir plus sur l'auteur ? C'est par ici ! :) ---->

 
 
 
Accéder à son site/blog en cliquant ICI
Accéder à son compte Instagram en cliquant ICI
Accéder à sa page Facebook en cliquant ICI
Accéder à son compte Twitter en cliquant ICI

 
------
 
§ A bientôt et belle découverte ! §
Nora
#ENJOY
 

2 commentaires: